150 ans de chemin de fer à Quimperlé.

Les enjeux pour la gare de demain.

Demain, la ville de Quimperlé fêtera l’arrivée du premier train, il y a 150 ans. Si cette cérémonie doit évoquer l’histoire du rail à Quimperlé et rappeler aussi les combats de haute lutte pour s’opposer à la fermeture de la gare.Cette commémoration doit nous donner l’occasion d’imaginer les enjeux du rail à Quimperlé et je vois 5 enjeux.

  • Le premier des enjeux est la question de la gare. Il faut saluer la rénovation en cours. La gare doit être fonctionnelle et ouverte à tous les quimperlois et cet impératif passe par l’ouverture au plus vite de l’accès Ouest vers la rue Saint-Yves. Aujourd’hui, fermé et barricadé cet accès doit être recréé dans les meilleurs délais. Il permettra en effet un accès vers l’hôpital et tout le quartier Ouest de la Ville. Une gare moderne à Quimperlé doit être une gare ouverte sur les deux cotés de la ville
  • La question de l’intermodalité. La communauté de communes s’est doté d’un réseau de transport par bus. La gare doit permettre les liaisons bus-train mais aussi voiture-train, piéton-train, vélo-train. Aujourd’hui la gare ne répond pas à cet objectif. Une gare intermodale et fonctionnelle doit être imaginer. Elle doit rendre la gare attractive et en faire un nœud d’activité pour la ville et le pays de Quimperlé.
  • La question des liaisons vers Lorient. Notre ville est à 11 minutes en train de Lorient, c’est une chance extraordinaire pour le tissu social et économique de notre ville. Augmenter le cadencement entre les deux villes est un enjeu fort. Nous devons rapprocher Lorient et Quimperlé par une déserte plus régulière.
  • La question des arrêts TGV. Si l’on veut un TGV rapide vers la capitale, il est assez évident que les rames TGV ne pourront s’arrêter à toutes les gares. Cependant la SNCF doit maintenir des arrêts à Quimperlé. Tous les TGV ne pourront s’y arrêter, cela relève du bon sens. Il appartient donc à la SNCF de mieux coordonner les correspondances à Lorient. Il y a aujourd’hui trop d’attente à Lorient sur de nombreux horaires.
  • Le dernier enjeu est plus prospectif. Et si on imaginait qu’en 2030 les marchandises se déplaçaient en train ? Cette interrogation qui dépasse les compétences des élus locaux doit quand même être posée. Quimperlé est une ville industrielle importante et pourquoi ne pas l’imaginer comme un nœud de ferroutage couplant transport routier et ferroviaire. Peu de ville en Bretagne bénéficie de ce triple facteur favorable : usines importantes et gare proche de la voie express.

Aujourd’hui, ensemble se mobiliser pour l’avenir du train, c’est construire l’avenir de Quimperlé !

Consulter le site Ensemble, Quimperlé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>