Communiqué de presse 

Quimperlé, le 24 octobre 2013.

Objet : réponse à l’appel des trois élus Quimperlois

Nous découvrons dans la presse l’appel des trois élus Quimperlois et c’est avec satisfaction que nous notons leur opposition au modèle de l’écotaxe et leur  volonté  de mobiliser les élus.

La méthode de la conférence de presse peut cependant étonner quand on sait que les les élus bretons de tous bords n’ont pas vraiment attendu leur appel. Des réseaux d’élus et d’entrepreneurs s’organisent déjà pour réfléchir, au delà du refus à l’écotaxe, à l’avenir de l’économie bretonne. Nous pensons qu’une action concertée (surtout en période électorale) de tous les élus de la cocopaq aurait certainement plus de poids que cette conférence de presse improvisée.

  • Nous proposons donc une démarche collective et d’envergure.

A ce titre pour répondre à l’appel et aller plus loin, nous demandons au maire de Quimperlé et au président de la communauté de communes d’organiser une grande table ronde sur le sujet. Responsables des entreprises, responsables des chambres consulaires, responsables politiques locaux, candidats aux futurs échéances électorales et citoyens pourraient ainsi débattre et travailler sur notre modèle local et sur l’écosystème économique du pays de Quimperlé.

L’écotaxe est une mauvaise mesure, mal imaginée, mal préparée. Elle ne répond à aucun des enjeux auxquels doivent faire face l’économie et le tissu industriel breton et français. Il s’agit d’un impôt supplémentaire pour les entreprises à une période clef de difficulté du modèle économique breton. Créer aujourd’hui dans un contexte de concurrence internationale exacerbée un nouvel impôt sans transfert de fiscalité est mortifère.

  • L’écotaxe doit donc être supprimée et le gouvernement doit lancer un grand chantier sur la fiscalité des entreprises qui doit être complètement transformée afin de permettre un développement économique dynamique, créateur d’emplois et durable. 

Erwan Balanant
Conseiller municipal,
Candidat tête de liste à l’élection municipale à Quimperlé

Stéphane Guillevin,
Adjoint aux finances de la ville de Quimperlé

Martine Brezac
Adjointe à l’urbanisme de la ville de Quimperlé

Et toute l’équipe de campagne. 

Photo Erwan Crouan, droits réservés.

Photo Erwan Crouan, droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>